Articles

Poser un cadre pour bien commencer

Des repères nécessaires pour réussir à s'améliorer

Par Julie Trevily , le 13 septembre 2016 | Dernière mise à jour de l'article le 19 septembre 2016

Commencer quelque chose peut être source d’une grande excitation, avec l’attente de ce qui va émerger, comme c’est le cas de nombreux artistes ou sportifs.

Mais c’est aussi une source d’angoisse qui peut s’avérer contre-productive quand on ne sait pas où on va, cela concerne tout particulièrement le syndrome de la page blanche, connu autant des écrivains que des étudiants...

La peur de l'inconnu : un frein important

La difficulté de commencer quelque chose réside le plus souvent dans le manque de repères. L’appréhension devant l’inconnu peut prendre le dessus et bloquer tous les moyens des apprenants autant que des nouveaux enseignants.

Pourtant il est possible de créer un climat adapté pour faciliter le lancement d’une nouvelle activité, d’un nouveau projet… S’il s’agit du principal obstacle à la mise en branle d’un projet, c’est aussi le plus simple à dépasser. Que l’on soit élève ou enseignant, chef de projet ou exécutant, personne n’aime avancer à tâtons, livré à soi-même sans l’obscurité totale sur les événements à venir. Il est alors intéressant de se pencher davantage sur ce qui va se produire afin d’en dresser un panorama plus rassurant.

Pour un enseignant, lire des blogs de témoignages, qu’il s’agisse d’une aide précise ou plus globale, ou même de sources institutionnelles, donnera des points de repère suffisants pour affronter la première journée ou la première semaine d'études avec un minimum d’assurance. Il sera toujours temps par la suite d’apporter les modifications nécessaires pour coller aux besoins réels.

Pour les élèves, quelque soit le niveau ou l'environnement, une annonce du programme du diplôme, des attentes académiques, de la quantité de travail à fournir… seront autant d’éléments favorables à la tranquillité d’esprit des étudiants. Dès lors, les bornes ainsi posées offriront un cadre dans lequel chacun pourra évoluer à son aise sans surprise, sans incertitude, y compris en cas de mauvaises notes ou échecs répétés.

La question n’est en effet plus de savoir où l’on va mais comment atteindre cet objectif, voire de le dépasser pour les plus performants. Pour les moins enthousiastes, en connaissant leur destination, ils peuvent mettre en place des stratégies qui leur permettront d’améliorer leurs performances à leur rythme, et de fixer des paliers atteignables.

Savoir où on va pour mieux faire

Bien commencer c’est aussi bien connaître les règles, techniques ou méthodes qui régissent l’objet visé. Pour un étudiant en première, le professeur de français commencera par exposer la méthodologie à respecter pour satisfaire aux critères académiques attendus. Le reste de l’année déclinera des exercices et proposera des éléments culturels à y associer, mais sans méthode, les résultats ne correspondent pas et la motivation s’efface devant la peur de l’échec. Il en va de même pour le reste des matières scolaires, ou sportives, jeux de société etc. et ce depuis le plus jeune âge. Débuter la vie c’est aussi comprendre les règles de fonctionnement permettant les interactions entre le bébé et son entourage. Les années suivantes serviront à perfectionner l’ensemble.

Bien commencer, c’est aussi savoir mettre en place des routines permettant d’inscrire dans le quotidien des tâches plus rébarbatives, y compris hors de l’école.

En effet, en classe, on sait qu’il faut répondre aux attentes des enseignants, c’est acquis depuis la première année de maternelle. En revanche pour ce qui concerne les activités éducatives hors de l’école, il est parfois compliqué d’instaurer une routine, notamment pour les devoirs à la maison ou l'étude en ligne. En effet, le cadre scolaire strict n’existant plus, ce sont les règles de la vie à la maison qui prennent le relais, or, les premières années il n’y a pas de devoirs, ce qui fausse le quotidien. Ainsi, le début des devoirs en CE1 se fera par des petits exercices de lecture ou d’écriture, qui ne prendront que peu de temps mais permettront d’instaurer une nouvelle routine, une nouvelle règle : je rentre à la maison, je fais mes devoirs, même si ça ne prend que 5 minutes Certains choisiront de rester à l'étude afin de bénéficier du cadre physique constitué par l'école.  

Avec les années la longueur de la séquence va augmenter jusqu’à atteindre au minimum une heure par jour au lycée.  Pour les devoirs, cela passe par une compréhension de la personnalité de l’enfant pour mieux en adapter le traitement. Pour les activités sportives, les règles seront posées par un entraîneur, sur un lieu particulier afin que chacun puisse en intégrer les limites et améliorer sa pratique de jour en jour. 

Le risque majeur de ne pas débuter correctement reste l’incapacité pour l’individu à comprendre ce qui lui est demandé. Alors, il devient quasi impossible de s’améliorer puisqu’on ne sait pas ce qu’on attend de nous !  

Sources 

Vocation enseignant "10 conseil spour bien débuter dans l'enseignement" - http://vocationenseignant.fr/les-10-conseils-pour-bien-debuter-dans-l-enseignement

Charivari à l'école "J'ai 15 minutes pour préparer ma séquence d'histoire"
http://www.charivarialecole.fr/sos-j-ai-15-min-pour-preparer-ma-seance-d-histoire-a5085157

Mission maternelle académie d'aIx Marseille
http://www.mission-maternelle.ac-aix-marseille.fr/enseigner/acc_debut.html

Hufffington Post - Caroline Bloch - Comment faire aimer les devoirs à ses enfants?
http://www.huffingtonpost.fr/carole-bloch/comment-faire-aimer-les-devoirs-a-ses-enfants_b_11721280.html

Eduscol - L'accompagnement éducatif
http://www.education.gouv.fr/cid5677/accompagnement-educatif.html

Eduscol - les devoirs au collège
http://eduscol.education.fr/experitheque/fiches/fiche11351.pdf

Le Monde - Bac de français et méthodologie pour l'écrit - 13/06/2016
http://www.lemonde.fr/campus/article/2016/06/13/bac-francais-conseils-et-methodologie-pour-l-ecrit_4949570_4401467.html 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné