Articles

Les émotions inséparables du processus d'apprentissage

RULER : pour développer l'intelligence émotionnelle en lien avec la formation

Par Frédéric Duriez , le 27 mai 2019

L’intelligence émotionnelle concourt à la réussite d’un individu. Des chercheurs comme Antonio Damasio avec l’erreur de Descartes ou Daniel Goleman, l’auteur de l’intelligence émotionnelle l’ont régulièrement démontré, à partir d’exemples, d’études statistiques ou neurologiques.

Progressivement, le découpage des différentes formes d’intelligences, parfois présentées comme distinctes, voire en opposition, laisse la place à une représentation plus nuancée. Les frontières ne sont pas séparées de manière si tranchée. Une forme d’intelligence s’appuie sur une autre pour s’épanouir.

La méthode RULER

L’intelligence émotionnelle entre en résonnance avec les autres formes d’intelligence, elle aide leur expression. Soit. Mais comment la développe-t-on ? Beaucoup de pistes existent. La méthode RULER. propose une démarche en 5 étapes. 

ruler, pour reconnaitre, comprendre, nommer, exprimer et réguler ses émotionsLa première étape (R) consiste à reconnaître l’émotion, chez soi et chez les autres.

La seconde (U) se concentre sur la compréhension. Quelle est l’origine de cette émotion ? Quelles peuvent être les conséquences pour moi, ou dans ma relation aux autres. 

La lettre L (Label) évoque le fait de nommer les émotions. Le modèle est accompagné de grilles et de tableaux. Ainsi, le Yale Center for emotional intelligence propose quatre cadrants selon l’énergie et l’aspect plaisant ou non de l’émotion. Dans chaque cadran, des listes de mots sont classées pour aider les apprenants à formuler leur ressenti.. L’hypothèse est qu’un vocabulaire nuancé met à distance les émotions, et évite ainsi de se laisser submerger.

le quadrant des émotions en apprentissage

Les sites d’enseignants multiplient les « moodmeters », destinés à mesurer les émotions. Certains ont le format de posters, tandis que d’autres sont proposés sous forme d’application pour smartphone !

Le Yale Center for emotional intelligence suggère de proposer des activités pédagogiques en phase avec ces différentes émotions, dans une vidéo qui a inspiré l’illustration ci-dessus.

La lettre « E » nous invite à exprimer, et à laisser les autres exprimer leurs émotions.

Enfin, le « R » concerne la régulation des émotions.

La méthode RULER ne se limite pas à une simple liste. Elle se propose de former les équipes d’enseignants, d’apporter une information et des repères aux parents, et d’outiller l’ensemble des parties prenantes.

Les familles, comme les enseignants et bien entendu les élèves sont donc amenés à réfléchir sur leurs émotions. Comment les nommer, comment les exprimer, à quel moment? Comment elles se manifestent par le langage non verbal?

Les tenants de cette approche défendent l’opinion que l’on obtient un meilleur climat émotionnel, une plus grande intelligence émotionnelle et également de meilleurs résultats.

Les émotions, proches des fonctions cognitives

Les études sur le cerveau viennent confirmer la place des émotions dans l’apprentissage. Il ne s’agit pas juste d’un bien-être qui viendrait renforcer la motivation et la capacité de travail.

Selon les auteurs d’un article intitulé « les émotions au cœur du processus d’apprentissage » publié dans la revue neurosciences et pédagogie spécialisée, « une même région [cérébrale] peut être caractérisée de “cognitive” ou d’“émotionnelle” selon les études ». Émotions et processus cognitifs mobilisent ainsi des zones identiques du cerveau. Ces catégories bien distinctes dans notre représentation des mécanismes mentaux sont loin d’être étanches l’une à l’autre !

L’article apporte de nombreuses précisions et nous montre que les émotions peuvent être liées à l’activité, à la réussite ou à l’échec mais également au fait d’apprendre.

les émotions - Solange Denervaud, Martina Franchini, Edouard Gentaz et David Sander

Les auteurs confirment l’importance de la régulation. Mais ils nous mettent en garde. Les élèves qui régulent leurs émotions ont les meilleures résultats, mais toutes les stratégies ne se valent pas. Celle qui consiste à faire taire les émotions obtient un bon résultat à court terme, mais se révèle plutôt néfaste sur le long terme. Ils nous invitent au contraire à réévaluer l’émotion, à la mettre dans un contexte, à la comprendre.

réguler les émotions

Illustrations : Frédéric Duriez

Ressources

Lori Nathanson, Susan E. Rivers, Lisa M. Flynn, Marc A. BrackettYale University : Ruler and emotional intelligence : overview for families - RULER skills. consulté le 23 mai 2019
http://ps199pta.org/wp-content/uploads/2016/01/RULER-Handout.pdf

Yale University : Ruler and emotional intelligence : overview for families. consulté le 23 mai 2019
http://ps199pta.org/wp-content/uploads/2016/01/RULER-Presentation.pdf

Solange Denervaud, Martina Franchini, Édouard Gentaz et David Sander
Les émotions au cœur des processus d’apprentissage — publié en 2017 — consulté le 25 mai 2019
https://www.csps.ch/bausteine.net/f/51752/Denervaud_Franchini_Gentaz_Sander_170420.pdf

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné