Articles

Publié le 13 janvier 2020 Mis à jour le 09 mars 2020

À l'école glacée de la persévérance

Écouter, observer, supporter et se retirer : tous bons pour la persévérance

J’ai le privilège de demeurer à coté d’un anneau de glace municipal extérieur.  On peut y emprunter gratuitement des patins et à peu près tous les nouveaux arrivants du quartier finissent un jour ou l’autre par venir y chausser des patins.

Chacun a l’occasion de servir de support ou d’encouragement car ça en prend pour dépasser sa maladresse, sa peur du ridicule ou de s’étaler de tout son long. L’endroit est idéal pour observer la persévérance en action.

Mardi soir, -12°C : le plaisir au rendez-vous


Dany est roumain, il a immigré il y a 3 ans. On voit bien qu’il en est à ses premières armes. En fait c’est sa seconde fois en patins à glace mais j’ai peine à le croire tant il se débrouille bien. Il a déjà fait du patin à roues alignées et l’adaptation ne lui semble pas trop difficile.  L’hiver est long à Québec, 5 mois, et il est convaincu que savoir patiner est un facteur culturel important ici.  Bien sur !

Il a continué pendant presque une heure. Le plaisir de la glisse était déjà suffisant et avec une motivation aussi forte, rien ne l’arrête.

Mercredi soir, -4°C : préalables sur glace


Manuel, Miguel et Maria sont trois étudiants mexicains en immersion à l’Université Laval. Première sortie en patins pour deux d’entre eux. Patins mal attachés, gelés avant même de commencer et s’exprimant à peine en français, c’est sur qu’ils n’ont pas révisé le vocabulaire du patinage dans leur cours.

Retour à l’abri et démonstration de laçage de patins.  Bien oui c’est serré.  Sans ça, non seulement il n’y aura aucun plaisir, mais en plus l’inconfort occupera toute la place et, pire, ils n’auront aucune chance de s’améliorer. Alors c’est serré !

Les échanges étant assez limités, nous leur avons proposé quelques exercices de base et nous les avons laissés se pratiquer, répondant à leurs questions au besoin.  Ils ont continué à lentement circuler sur la glace pendant au moins 30 minutes, en s’encourageant mutuellement. On aurait tort de s’en mêler, tout va bien.

Le support des amis, l’humour et l’acceptation facilitent les choses. Assez fiers de leur première sortie, la glace est brisée; ils reviendront, et avec leurs patins bien attachés. Ça, ils l'ont bien retenu.

Jeudi soir -14°C : partir de loin


Sébastien est né au Québec et se remet au patin. Son objectif principal semble être de ne pas tomber. Après quelques tours, on sent que son intérêt s’étiole. Il fait froid.

Je lui suggère d’essayer de patiner de reculons. Justement, ça l’intéresse mais il n’ose pas trop. Après quelques essais et conseils, il me dit qu’avant de venir il avait regardé un vidéo sur YouTube sur comment patiner de reculons.  Il m’explique et essaie sans grand succès. Je l’encourage à essayer autre chose car ce qu’il en a retenu ne semble pas très bien fonctionner.

Quelques connaissances théoriques ne font jamais de mal et ça peut améliorer le répertoire. En attendant, sans trop de gêne, il alterne différents exercices avec son patinage vers l’avant et y prend visiblement plaisir.  On rit souvent, on se réchauffe et l’ambiance est bonne.

Arrive à pied une jeune femme qui nous interpelle.  Elle a trouvé des «patins de gars» à sa pointure aux rebuts et veut savoir si elle peut les utiliser….   On demande à voir. Les patins sont de bonne qualité, la lame est rouillée superficiellement, mais ça devrait aller. 

Sylvie, c’est son nom, démontre une sensibilité particulière par rapport à l’aide : elle veut de l’attention mais aucun support qu’elle ne demande pas expressément.  Bon… on l’écoute, on la regarde se débattre et quand ça ne va pas du tout, elle accepte qu’on l’aide. On comprend vite qu’il ne faut absolument pas lui laisser la moindre impression que l’on veuille quelque chose pour elle. On se retire dès qu’elle décide d’une direction.

Sébastien et moi demeurons perplexes.  On ne sait rien de son histoire mais on se doute qu’elle ne l’a pas eu facile.  Elle file allègrement sur la glace, alignant chutes, jurons et nouveaux départs. La démarche saccadée du début devient un peu plus fluide, peut-être que la rouille de ses patins s’en va lentement et que ses anciens réflexes reviennent graduellement.  On a l’impression de voir presque une rage de réussir. Ça aussi ça a quelque chose à voir avec la persévérance.

Quand j’ai quitté la patinoire, j’ai donné un dernier regard alors que j’étais dans la rue.  Sylvie patinait toujours avec détermination, seule en lutte avec ses démons, mais au moins maintenant elle avait des patins pour se battre.

La persévérance face aux difficultés semble tenir beaucoup à l'impression de progresser grâce à sa valeur propre, d'où l'importance pour les animateurs de savoir se retirer et laisser cette valeur s'exprimer, au moins en laisser l'impression. Sur quoi construire son assurance sinon ?
____________________

Sébastien a piqué ma curiosité. Moi qui patine depuis que j’ai six ans, je suis quand même allé voir ce qu’on trouve comme vidéo pour apprendre à patiner.  Surprise, j’y ai découvert des techniques dont j’ignorais tout, même du breakdance en patins !  J’ai bien hâte d’y retourner pour essayer quelques uns de ces nouveaux exercices et les partager.

Ces habiletés techniques procurent de nouvelles motivations, On en arrive à jouer et à créer avec ce que l’on apprend. À ce moment, on ne parle plus de persévérance mais de plaisir et de création.

Références

Apprendre à patiner de reculons
https://www.youtube.com/watch?v=pth7XgwqBLE

Free Style
https://www.youtube.com/watch?v=tCEZ3xo95wI

Si vous pensez savoir patiner…

Exercices
http://www.hockeytutorial.com/latest-news/insane-skating-drills-for-ice-hockey-improve-speed-and-edge-control/


Mots-clés: Confiance Persévérance Patins Assurance Patinage

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !