Articles

Publié le 19 novembre 2020 Mis à jour le 19 novembre 2020

Sortir les étudiants de leur bulle de filtres

Se forger une pensée articulée en se confrontant aux idées opposées sur les réseaux sociaux

L’élection de Donald Trump aux États-Unis, en 2016 a mené beaucoup de gens à s’intéresser aux réseaux sociaux. En effet, le candidat républicain avait basé une grande partie de sa campagne sur sa présence sur Twitter et Facebook. D’ailleurs, sur ce dernier, des analyses avaient montré que beaucoup de gens avaient été exposés à de fausses nouvelles durant cette période électorale sans jamais voir d'articles contredisant ces faits. Bref, le monde était soudainement confronté à une réalité : la consommation d’informations sur les réseaux est biaisée.

Les algorithmes de recommandation ont en effet pour tâche de nous garder captivés par le fil d’actualités, ponctué de plusieurs publicités ciblées. Ainsi, une personne verra des textes et des réactions d’individus correspondants à ses visions du monde, excluant la plupart du temps celles trop différentes. Couplés au mécanisme cognitif du biais de confirmation, les réseaux donnent l’idée que les autres ont tort. Une approche manichéenne du bien contre le mal qui nuit à la discussion en ligne. D’ailleurs, cette réalité, découverte en 2016, a mené à des actions pour rendre plus transparent ces algorithmes, que ce soit en France ou aux États-Unis. Pour certains observateurs, il en va de la survie de la démocratie.

Exposer les étudiants à toutes les opinions

Pour beaucoup, les études, particulièrement supérieures, sont faites pour que les jeunes adultes soient exposés à différents points de vue. Cela ferait partie du bagage essentiel pour les futures élites. Or, beaucoup s’inquiètent des positions de plus en plus politiques prises par les administrations universitaires, en particulier dans les sphères conservatrices. Au nom de la lutte contre le racisme, l’homophobie, la transphobie et du féminisme, des opinions plus nuancées ou mettant en doute certains principes seraient tout simplement écartées, menant à des mises à pied des individus du corps professoral plus « problématiques » aux yeux de la direction. Une approche qui inquiéterait certains pour qui l’université doit être plus neutre. À l’inverse, des étudiants américains ayant montré du militantisme social sur leurs réseaux peuvent aussi être totalement refusés par une institution universitaire. Ce qui fait demander à certains une amnistie pour ceux qui s’inscrivent.

Rappeler aux étudiants de s’intéresser au-delà de sa bulle de filtres apparaît essentiel. Cela permet de mettre en lumière les limites de sa connaissance et de comprendre comment ses semblables voient le monde. Ainsi, ils pourront davantage aller à la rencontre des autres et avoir des échanges constructifs. Puisque les réseaux sociaux prennent du temps à modifier leurs algorithmes à cet effet, il faut l’enseigner aux jeunes adultes.

À l’Université de Lorraine, l’outil interne needle se veut un genre de fil d'actualités très intéressant. Par exemple, des apprenants devaient faire une veille documentaire sur le métier qu’ils auraient avec les technologies émergentes. Ainsi, ils affichaient leurs trouvailles sur needle. Or, ici, les étudiants n’ont pas de profil personnel à proprement parler. Leurs recherches leur permettaient de voir ce que d’autres avaient apporté et mener à des réflexions et de la sérendipité. Cette approche leur permet aussi de constater à quel point Facebook et Twitter n’offrent pas la chance d’aller explorer d’autres avenues et de faire des découvertes.

Aux États-Unis, à Chatham, cette aide-professeur en sciences politiques a bien vu que ces étudiants manquaient de connaissances sur les affaires en cours. Par exemple, alors qu’elle commençait une classe sur Twitter le jour même que commençaient les démarches de destitution de Donald Trump, elle s’est rendue compte que beaucoup ne connaissaient pas ce principe et ne savaient même pas que cela se déroulait à Washington. Faire une classe sur Twitter a alors permis d’à la fois partager les bases de ce sujet, montrer les opinions autant à gauche qu’à droite et pousser la réflexion avec les apprenants.

Enfin, il est possible autant chez les jeunes adultes que les adolescents du secondaire de travaillent sur la question par un petit jeu réalisé avec LearninsApps. 4 profils Twitter (toujours 2 opposés) sont affichés. Le jeu propose des articles, des publicités, des abonnements et des mots-clés qu’il faut associer à chacun pour comprendre les filtres sur le réseau social.

Est-ce vraiment la faute d’Internet?

Puisqu’il est important de sortir de sa bulle de filtres, peut-être faut-il le faire avec nos opinions sur Internet. En effet, les chercheurs s’intéressent grandement à nos rapports avec ces outils et il semble que ce ne soit pas si simple. Une étude faite par l’université de Mayence montre qu’au contraire, les réseaux sociaux ont obligé certains ayant abandonné le visionnement d’informations à la télévision à y être confronté en ligne. Selon ces scientifiques qui espèrent aller plus loin dans leurs démarches, ces applications auraient donc brisé des barrières.

Cette chronique de France Inter rappelle qu’une étude effectuée auprès d’électeurs américains exposés au point de vue opposé sur Twitter. Cette exposition n’a mené à aucun changement significatif de l’opinion pour l’autre camp. En fait, tout le monde demeurait même fortement sur ses positions. La méthodologie pour cette étude reste discutable mais elle aboutit à une réalité oubliée : la polarisation des idées n’est pas née avec les réseaux sociaux. Ceux-ci ne sont que le reflet de processus amorcés il y a bien longtemps dans la société.

Illustration : DarkmoonArt_de de Pixabay

Références :

Alric, Jean-Yves. « Les Réseaux Sociaux Ne Nous Enferment Pas Forcément Dans Des Bulles De Filtre, Selon Une étude. » Presse-citron. Dernière mise à jour : 16 février 2020.
https://www.presse-citron.net/les-reseaux-sociaux-ne-nous-enferment-pas-forcement-dans-une-bulle-de-filtres-selon-une-etude/

Barker, Chris J. « Give Students Social Media Amnesty. » The Harvard Crimson. Dernière mise à jour : 11 septembre 2020.
https://www.thecrimson.com/article/2020/9/11/barker-social-media-amnesty/

David Irvine, Andrew. « Escaping the Echo Chamber. » C2C Journal. Dernière mise à jour : 7 septembre 2020.
https://c2cjournal.ca/2020/09/escaping-the-echo-chamber/

De la Porte, Xavier. « Les “bulles De Filtres” : Est-ce Vraiment La Faute D’Internet ? » France Inter. Dernière mise à jour : 18 février 2020.
https://www.franceinter.fr/emissions/la-fenetre-de-la-porte/la-fenetre-de-la-porte-18-fevrier-2020

Dervyn, Solene, and Alexis Doise. "Les Algorithmes De Recommandation : Quand Les Plateformes Décident Pour Leurs Utilisateurs." Affiches Parisiennes. Dernière mise à jour : 29 mai 2020.
https://www.affiches-parisiennes.com/les-algorithmes-de-recommandation-quand-les-plateformes-decident-pour-leurs-utilisateurs-10435.html

Duchesne, Véronique. « Pour Ne Pas Rester Dans Sa Bulle (de Filtre). » Réseau Ticeur. Dernière mise à jour : 13 janvier 2020.
https://www.ticeur-cneap.fr/pour-ne-pas-rester-dans-sa-bulle-de-filtre/

Falgas, Julien, and Audrey Knauf. "Témoignage : Sur Internet, Comment Inciter Les étudiants à sortir De leurs “bulles De Filtres”." The Conversation. Dernière mise à jour : 29 septembre 2020.
https://theconversation.com/temoignage-sur-internet-comment-inciter-les-etudiants-a-sortir-de-leurs-bulles-de-filtres-146457

Kock, Kaarlo. « Expand Your Filter Bubble. » Medium. Dernière mise à jour : 11 octobre 2018.
https://medium.com/social-media-writings/expand-your-filter-bubble-f39f062e9da4

Schmitt, Céline. « Sortez De Votre Bulle ! » France 24. Dernière mise à jour : 19 octobre 2020.
https://www.france24.com/fr/europe/20201019-sortez-de-votre-bulle

Sweet-Cushman, Jennie. "Want to Build Students’ Civic Engagement? Teach Them How to Use Social Media." PoliticalScienceNow.com. Dernière mise à jour : 13 novembre 2019.
https://politicalsciencenow.com/want-to-build-students-civic-engagement-teach-them-how-to-use-social-media/


Mots-clés: Avis Classes Opinions Twitter Facebook Internet Biais de confirmation Donald Trump Bulles Filtres réseaux sociaux activités d'apprentissage Myopie

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !