Par Alexandre Roberge  | a.roberge@cursus.edu

La liberté de s'asseoir pour mieux apprendre

Créé le dimanche 26 novembre 2017  |  Mise à jour le lundi 4 décembre 2017

La liberté de s'asseoir pour mieux apprendre

Doit-on toujours utiliser la même formule en éducation ? Il y a ceux qui vont dans le sens de l’expression anglaise se traduisant ainsi : « Si ce n’est pas brisé, ne le changez pas ». D’autres, au contraire, croient que l’apprentissage, comme bien d’autres domaines évolue avec les époques.

Parmi les questions de stabilité versus modernité, celle de l’aménagement de classe se pose. Il est vrai que durant des décennies, le modèle des pupitres bien alignés en rangées a semblé faire l’affaire. Pourquoi modifier une approche simple et pragmatique ? Pourtant, peu à peu, des enseignants osent changer la géographie de la classe.

En effet, particulièrement en Amérique du Nord, des salles de classe ne ressemblent plus du tout au vieux modèle. Les élèves sont assis sur des chaises souples, des ballons suisses, etc. C’est ce qu’on appelle le « flexible learning ».

L’idée est d’abord et avant tout de combattre la sédentarité très présente dans le quotidien de l’enfant et qui est souvent renforcée par l’école qui les force à rester sur un siège près de 8 heures, souvent plus, quotidiennement, ce qui est plutôt mauvais pour la santé et la posture. Sans compter que certains élèves ont besoin de bouger plus que d'autre pour rester concentré ou simplement éliminer l'anxiété. Le flexible learning pourrait bien répondre à ces besoins.

Différentes façons de s'asseoir

Conséquemment, cela change grandement comment est divisée la classe. Plus de rangées de bureaux, mais différentes façons de s'asseoir un peu partout. Parfois cela peut être seulement un coin de classe proposant divans et fauteuils pour travailler et lire. Par contre, d’autres mélangent les styles comme des tables en rond avec des bancs, d’autres tables plus grandes avec des ballons suisses dans des caisses de plastique afin qu’ils restent en place, quelques chaises de parterre au beau milieu de la classe, etc. Les idées ne manquent pas pour créer des expériences uniques.

Mais cela doit coûter une fortune ? Pas nécessairement. Comme l’expliquera cette enseignante américaine, il est possible de s’en sortir pour des sommes presque dérisoires. Dans son cas, pour moins de 50 dollars, elle a réussi à concevoir des coins uniques avec du mobilier divers. Elle l’a fait en demandant partout si des gens se débarrassaient de chaises ou de bancs, en allant consulter le vieux matériel de son école, en fouillant les ventes pas chères sur Internet (particulièrement les sites de vente sur Facebook) et en gardant aussi des meubles qu’elle avait déjà. En effet, certains élèves vont préférer les pupitres à l’ancienne et il ne faut pas négliger cette donnée.

Plus de concentration

Évidemment, il pourrait y en avoir qui s’inquiéterait, à raison, d’offrir autant de liberté aux enfants. Ne risquent-ils pas d’être distraits ou, pire, de s’assoupir pendant les cours dans des sièges trop confortables ? Pourtant, quand on interroge les enseignants américains qui ont adopté cette approche, la majorité affirme que les élèves sont au contraire moins dissipés et s’endorment moins qu’à des bureaux traditionnels. Évidemment, ce genre de projet doit être intégré de manière intelligente. Il faut dès le départ établir des règles claires avec les apprenants. Le but est d’améliorer leur confort et leur permettre d’apprendre dans un contexte plus décontracté. Il ne s’agit pas d’une récréation et ceux qui cabotinent sans cesse retourneront à un pupitre classique.

L'implication de chacun

Idéalement, le flexible learning est intégré petit à petit. Par exemple, cette enseignante américaine l’a fait par étapes. Il lui a fallu par moment changer de place les élèves qui étaient distraits sur certains sièges. Pas à pas, avec la complicité des enfants qui étaient fort motivés par le projet, les bureaux ordinaires ont pratiquement disparu de la classe. D’ailleurs, cette implication des apprenants est fortement conseillée, y compris par les quelques professeurs québécois qui s’y sont adonnés.

Il faut aussi se préparer à devoir gérer des petites luttes entre les jeunes qui voudront essayer de nouveaux sièges quand ils arrivent. Alors, le hasard ou un horaire établi détermine qui peut s'y asseoir afin d'éviter les débordements. Malgré la liberté offerte, l’enseignant doit rester en contrôle de la situation et l'ajuster selon les problèmes qui se présentent.

Si les recherches sur les impacts du flexible seating commencent tout juste, certains affirment déjà qu'il s'agit d'une solution petinente. Y compris avec des enfants anxieux qui normalement n’arrivent pas à s’ouvrir à l’apprentissage. En effet, comme le décrivent ces enseignantes, ils sont soudainement beaucoup plus enclins et motivés à suivre en pouvant bouger ou, au moins, en étant plus confortable.

Libérer la classe des bureaux pourrait-il susciter de meilleurs résultats scolaires ou moins d'interventions disciplinaires ? Difficile à affirmer pour l’instant, étant donné la jeunesse de l'approche. Toutefois, dans un contexte où ils sont nombreux à désirer une réelle modernisation de l’enseignement, ce type d'aménagement pourrait propulser la salle de classe dans la modernité.

Références

Aierstock, Emily. "How I Created Flexible Seating for Next to Nothing." WeAreTeachers. Dernière mise à jour : 5 octobre 2017. https://www.weareteachers.com/cheap-flexible-seating/.

Almer, Kelly. "Top 3 Reasons to Use Flexible Seating in Classrooms." Ideas & Inspiration from Demco. Dernière mise à jour : 25 janvier 2017. http://ideas.demco.com/blog/top-3-reasons-use-flexible-seating-classroom/.

Boudreault, Marc-Antoine. "Contrer La Sédentarité Des élèves Avec Le « Flexible Seating »." RIRE. Dernière mise à jour : 12 juin 2017. http://rire.ctreq.qc.ca/2017/06/flexible-seating/.

Clermont, Pénélope. "DOSSIER DE LA SEMAINE: Le Pouvoir Apaisant Du «flexible Seating»." Journal La Revue. Dernière mise à jour : 4 avril 2017. http://www.larevue.qc.ca/actualites_dossier-semaine-pouvoir-apaisant-flexible-seating-n41318.php.

Hollowell, Malia. "15 Flexible Seating Ideas." Playdough To Plato. Dernière mise à jour : 7 juillet 2017. https://www.playdoughtoplato.com/15-flexible-seating-ideas/.

"How to Get Started With Flexible Seating." Create-abilities. Dernière mise à jour : 15 décembre 2016. https://www.create-abilities.com/blogs/create-abilities-blog/how-to-get-started-with-flexible-seating.

Louise Lepage, Ninon. "L'aménagement Flexible (flexible Seating) : Une Tendance Favorisant L'attention." École Branchée. Dernière mise à jour : 16 mai 2017. https://ecolebranchee.com/2017/05/16/lamenagement-flexible-flexible-seating-une-tendance-favorisant-lattention/.

Merrill, Stephen. "High School Flexible Seating Done Right." Edutopia. Dernière mise à jour : 8 août 2017. https://www.edutopia.org/article/high-school-flexible-seating-done-right.

Poster un commentaire

Commentaires

0 commentaire