Articles

Publié le 11 février 2021 Mis à jour le 17 février 2021

Le futur à rebrousse-poil

Comment provoquer le débat sur les futurs possibles en créant des objets

Comment apporter une représentation tangible d'un futur possible ? Comment favoriser le débat sur nos orientations pour les prochaines décennies ? Comment donner à voir les conséquences possibles de signaux faibles ou de choix contemporains ? Une réponse réside dans le design-fiction, qui se propose de produire des objets ou des services qui rendent concret un futur plus ou moins proche.

Si la démarche est parfois devenue un outil de séduction, Design Friction, cofondée par Bastien Kespern l’utilise et la pousse plus loin pour donner à débattre, rendre visible les paradoxes, les impasses et les impensés autour de nos représentations.

Design fiction

Le design fiction est une méthode narrative qui met en scène des objets et des services qui pourraient être banals dans le futur. Cette méthode présente une vision des décennies qui viennent à partir de ces objets. Parce que ces artefacts semblent réels, ils favorisent le débat et la discussion. Ils invitent à ralentir pour amorcer une réflexion collective.

Ainsi les designers produisent des prototypes réalistes, des modes d’emploi, des publicités, des articles de presse, des emballages, des photomontages, des catalogues, des pastiches d’articles scientifiques et surtout des vidéos. La démarche consiste à imaginer un futur possible à partir de signaux faibles et de tendances. Les designers créent ensuite des objets qui rendent tangible la vie quotidienne dans ce futur. Ces objets racontent à leur manière, et davantage qu’une explication, ce que serait ce monde. La troisième étape consiste à débattre avec les personnes qui sont confrontées à ces objets. C’est un «design pour débattre». Les prototypes ne visent pas la production ou l’industrialisation.

Il s’agit en effet de présenter une image de ce qui nous arrive. Une vision parmi d’autres, car le design fiction ne prévoit pas l’avenir. Il donne un aperçu de ce qui pourrait être, si on prolonge certaines lignes du présent. Il permet surtout de ne pas se cantonner à une représentation de l’avenir comme la même chose en plus brillant, plus rapide et plus gigantesque.

Cette démarche fait écho à certaines séries comme Black Mirror qui poussent les tendances et orientations actuelles pour imaginer un futur où les choix de gouvernance, d’organisation sociale et de relation aux objets et au numérique auraient changé drastiquement la vie quotidienne des personnes.

La méthode est efficace. Elle l’est à tel point que des acteurs économiques ont vite compris que voir un objet fonctionner dans une narration ou dans une vidéo où il apparaît banal convainc davantage qu’un prototype fonctionnel. Et il est à craindre que cette technique de narration par l’objet ne soit récupérée à des fins marketing. Il est tentant de faire un « placement de produit » dans un futur présenté comme désirable.


Design friction


La société « Design Friction » pousse le design fiction dans ses limites. Elle interroge les présupposés, les hypothèses non formulées et les angles morts. Le design friction vise à bousculer, et à créer des débats, des questions et des échanges qui vont au-delà du produit présenté. En apportant leur création dans des terrains très variés, les designers engagent le débat avec des personnes qui ne sont habituellement pas consultées.

Bastien Kerspern cite une boutique "99cents" qui a accueilli une expérience de ce type aux États-Unis. Cette boutique appartient à une chaîne ou des objets d’entrée de gamme sont proposés à un prix unique. Parmi les articles, les designers ont ajouté des produits au design crédible, emballés sous cellophane et les ont mis à la vente. Un emballage qui ne contient rien vous propose de refaire le plein de vide (« ne tombez pas à court de vide »), d’autres promettent un test génétique autoadministré.

Les interactions avec la population sont essentielles. Elles peuvent passer par l'objet, mais aussi par une déambulation dans une ville. Ainsi Design Friction a joué les guides dans une commune avec des arrêts autour d’installations qui les invitaient à se projeter vingt ans plus tard, dans un monde bourré de capteurs. Les animateurs posent quelques questions qui stimulent l’imagination et décentrent les personnes, pour les aider à réfléchir : «Je m’imagine que je suis un capteur, qu’est ce que je surveille ?» ou «Je suis un génie du mal et je dispose des capteurs, qu’est-ce que je cherche ?»

Le provotype : un prototype qui bouscule !

Design Friction conçoit également des provotypes. Ce néologisme désigne un prototype qui vise à provoquer une réflexion. Il s’agit de plus souvent d’objets mis en situation, mais Bastien Kerspern nous donne aussi l’exemple d’un pitch dans le style entrepreneurial réalisé avec la complicité de la CNIL, commission nationale informatique et liberté en France.

Le provotype qui a sans doute le plus impressionné consiste en une montre, soulaje, que son porteur programme librement pour se donner la mort. La montre compte alors 24 heures avant d’exécuter la décision, pour permettre à la personne de revenir sur sa décision. La montre existe, le poison est matérialisé... Manipuler cet objet est sans doute plus impressionnant qu’en lire la description.

Une autre designer, Simone Rebaudengo a imaginé il y a quelques années une société vivant dans la crainte d’une contamination. Le masque chirurgical devient une obligation pour tous. Comment manifester ses sentiments ? Le designer a conçu un système de smiley directement installé sur le masque. Ici encore la vision de cet objet, qui pourrait être banal dans un avenir proche, nous provoque et nous incite à débattre !

Pas seulement un futur sombre.

Le design friction ne joue pas juste la carte du cauchemar social. Bastien Kerspern parle d’une zone grise. On n’est rarement dans l’utopie, mais on n’est pas non plus dans la dystopie façon « Hunger games » ou « 1984 ». Parfois même, on se projette dans un futur désirable. Ainsi, avec les décisives, les designers ont produit les affiches d’un musée du futur qui garderait la mémoire du sexisme dans le sport. Dans un futur proche, dans une société où l’égalité règle, un musée montrerait sous forme de curiosités que l’égalité des genres n’a pas toujours été respectée. Parallèlement, les designers ont fait circuler des autocollants à collectionner à l’effigie de footballeuses, comme il en existe depuis quelques dizaines d’années pour les hommes.

Design fiction ou friction explorent souvent le monde du numérique, de la surveillance généralisée, des données qui circulent et sont stockées comme des trésors. Ces méthodes aux multiples variantes illustrent tout l’intérêt d’une approche basée sur des objets et des débats pour stimuler l’imagination et pour exprimer ses valeurs et sa vision du monde. Le site présente la démarche, le manifeste et de nombreux exemples. Le podcast... auquel Bastien Kerspern a participé propose aussi de nombreux liens, pour découvrir et approfondir cette approche.

Le malaise que créent ces artefacts, qui semblent réels mais qui s’inscrivent mal dans notre environnement et dans nos valeurs, encourage aussi l’humour et l’expression d’une imagination qui ne se contenterait pas d’extrapoler le présent.

Illustrations : Frédéric Duriez

Ressources

Design Friction - Medium - Le design fiction comme modalité de négociation des transformations sociopolitiques - article paru en 2017, consulté le 7 février 2021.
https://medium.com/design-friction/protopolicy-le-design-fiction-comme-modalit%C3%A9-de-ne%CC%81gociation-des-transformations-sociopolitiques-5eb06c41270

Dessein- dessin sur podtail.com - Le design friction, interview de Bastien Kerspern par Laure Choquet-
https://podtail.com/fi/podcast/dessin-dessein/dessin-dessein-ep22-fiction-partie-3-design-fricti
/

Design friction - consulté le 7 février 2021 - http://design-friction.com


Mots-clés: Débats Futur Design Design d'objets Design fiction

Voir plus d'articles de cet auteur

Dossiers

  • Réalité et frictions


Pour vous abonner au fil RSS de Thot Cursus, indiquez votre courriel ci-dessous :

Service par FeedBurner


            

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Superprof : la plateforme pour trouver les meilleurs professeurs particuliers en France (mais aussi en Belgique et en Suisse)


Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !


Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !